De la tourbe....des hommes

Introduction

Fontionnement d'une tourbière

Exploitation de la tourbe

Paysages anciens

Une étude pollinique* (par D. MARGUERIE et N. MARCOUX du CNRS en 1998-1999) réalisée à partir de carottages ayant atteint 1,65 m dans la tourbe de LANGAZEL a permis de dater la naissance de la tourbière et de suivre son évolution sur plus de 10 000 ans. Langazel est, à ce jour, la plus ancienne tourbière connue en péninsule bretonne !

Pollens de : saule, armoise, astéracéé, aulne, noisetier, pin.

 

Il y a 10 000 ans…
C’est la fin de l’ère glaciaire et du paléolithique. Les hommes vivent de cueillette et de chasse. A Langazel, le climat froid a façonné un paysage de toundra, où dominent herbes rases et marais. La tourbière s'installe avec les premiers dépôts organiques.

 

Il y a 6 000 ans…
Débute le néolithique. A cette époque s'érigent menhirs et tumulus, et les haches polies sont inventées. Le climat se réchauffe : à Langazel, la forêt humide d'aulnes domine, ailleurs c'est la chênaie.

 

Il y a 1 000 ans…
Nous sommes au Moyen Âge; en Bretagne, l'homme a déboisé et cultive les céréales. Notre paysage se transforme, avec la culture du sarrasin et des céréales. La lande s'étend, semble-t-il suite à l'appauvrissement des sols.

 

De 1 800 à 1 950…
Le bocage breton se met en place, l'homme plante des haies et entretient les talus. A Langazel, les prairies irriguées fournissent le fourrage nécessaire à l'élevage, et la tourbe accumulée sert de combustible (plusieurs terrains furent pour cette raison réquisitionnés pendant les deux guerres).

 

* Les pollens conservés à différentes profondeurs sont déterminés sous un microscope optique (ou parfois électronique). Cette méthode permet l’identification des plantes de la tourbière et des alentours tout au long du développement du marais. La datation par le radiocarbone nous renseigne sur l’âge des différents paysages.

Adhérez Contactez-nous liens